Pour beaucoup, une personne tenant une canne à la main et portant des  lunettes de soleil sur le nez est forcément une personne aveugle. Vous est il déjà arrivé de vous trouver devant une personne que vous pensiez aveugle et de vous étonner la voir prendre son smartphone, de lire et écrire des messages?? Votre première réaction serait de penser que cette personne fait vraiment semblant d’être aveugle. Un mal voyant ne fait pas semblant de rien voir, il ne vois pas bien et a besoin d’une canne pour éviter certains obstacles.

Et Pourtant il existe bien une méthode pour reconnaître un mal voyant d’un non voyant. Personne ne  circule avec une canne juste pour le plaisir. Oui la canne est bien là pour guider un non ou mal voyant pour qu’il évite les obstacles qu’il peut rencontrer. Et oui un mal voyant peut lire, en fonction de son handicap, tranquillement sur son smartphone. Et pourtant, si vous aviez bien fait attention, vous auriez surement su que cette personne n’était pas forcément totalement aveugle, mais qu’elle voit un peu ou très mal. Vue le titre, vous avez surement deviné comment différencier un non voyant d’un mal voyant.

La canne blanche.

canne blanche en photosource bpifrance

Selon Wikipédia, la canne blanche, tel qu’on la connait de nos jours, aurait été inventé en 1921 par James Biggs. Hormis le fait qu’elle sert de guide à une aveugle, la canne blanche est vite devenue un symbole normalisée utilisée pour sensibiliser l’opinion public à la cécité en Europe.

Cette reconnaissance est donc devenue internationale. Pour preuve, il existe une « journée nationale de la canne blanche » qui a lieu le 15 octobre aux Etats unis. Mais elle reste un symbole de reconnaissance et son utilisation reste très peu réglementé.

La canne jaune.

canne jaune en photo

D’après cannejaune.org, elle fut pour la première fois utilisée en 1987.

Et c’est dans ce soucis de reconnaissance et surtout pour que les gens arrêtent de penser qu’on joue les faux aveugles, que la communauté mal voyante décide de prendre la canne jaune comme symbole pour sensibiliser et changer les mentalités.

La canne reste donc un outil utilisé par les non et mal voyant pour premièrement se guider et éviter les obstacles qui jonchent les trottoirs.Elle sert aussi de symbole pour être reconnue par la population. Et vous savez maintenant qu’un mal voyant peut avoir besoin d’une canne pour cette première utilité et qu’il sera reconnaissable par sa canne jaune.

Partagez cette information pour faire bouger les mentalités.

 


Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils